Les 10 indicateurs / kpis à suivre sur votre page page Linkedin

Votre entreprise dispose d’une page entreprise sur Linkedin et vous souhaitez mesurer sa performance ? Vous fixer des objectifs ? Voici les principaux KPis à suivre dans le cadre de votre animation organique.

Reporting page Linkedin KPIS LIÉS À VOTRE COMMUNAUTÉ

1/ Nombre d’abonnés

Premier Kpi scruté (et vu) par tous, le nombre d’abonnés permet de témoigner de l’intérêt de votre entreprise avec vos publics extérieurs (clients, prospects, partenaires…), mais aussi d’évaluer votre capacité à fédérer en interne : en effet, si la taille de votre communauté Linkedin est inférieure au nombre de vos collaborateurs, c’est qu’il y a un vrai travail de sensibilisation / information à faire en interne, vos collaborateurs étant théoriquement vos premiers ambassadeurs. Théoriquement, car cet indicateur permet également de sonder le sentiment et la fierté d’appartenance : des collaborateurs satisfaits, s’impliqueront et s’engageront aisément pour partager les contenus de votre entreprise, vos offres d’emploi… Dans le cas contraire, un travail plus profond est à mener du côté de la marque employeur et du bien être de vos salariés…

A noter que cet indicateur est également visible lorsque vos posts sont diffusés dans le fil d’actualité des membres de la plateforme, et en particulier lorsque vous réalisez des campagnes publicitaires (sur une cible de prospects par exemple), et vient donc témoigner de votre notoriété, crédibilité, légitimité… sur le sujet évoqué.

Il s’agit aussi d’un des rares KPI que vous pourrez comparer avec vos concurrents.

2/ Croissance des abonnés

Au-delà du nombre d’abonnés Linkedin à un instant T, il est important de suivre le recrutement de ces derniers sur la durée. Nous avons pour habitude de suivre cette évolution sur une base mensuelle dans nos reportings, mais il est possible de le faire sur une autre fréquence, notamment pour suivre l’impact précis d’une action de recrutement.

L’interface vous permet de mesurer le nombre d’abonnés recrutés organiquement, mais également grâce à vos campagnes sponsorisées.

Le calcul du nombre d’abonnés recrutés sur une période sera associé au calcul du taux de croissance (= nombre d’abonnés Linkedin recrutés sur la période / total des abonnés période précédente) pour évaluer l’évolution du recrutement, d’une période à une autre.

A ce titre, plusieurs actions sont envisageables : communication interne pour inviter vos collaborateurs à vous suivre, communication externe lors dans un événement professionnel, campagnes sponsorisées sur Linkedin ou dernièrement, usage de la fonctionnalité « Inviter des relations ».

3/ Données démographiques des abonnés

Connaître le nombre d’abonnés c’est bien, mais savoir qui ils sont, c’est encore mieux. Linkedin met ainsi à disposition des administrateurs de pages Linkedin des informations essentielles et qualitatives, uniques, sur la composition de leur communauté.

Sur la base des informations renseignées sur leurs profils, vous êtes en mesure de connaître le top 10 :

  • des villes où résident vos abonnés
  • mais aussi des expertises qu’ils exercent (fonctions)
  • des niveaux hiérarchiques
  • des secteurs d’activité
  • des tailles d’entreprises

Des informations précieuses qui vous permettront de savoir si vos actions de recrutement sont en phase avec vos cibles.

KPIS LIÉS À VOTRE VISITORAT

Outre les informations liées à vos abonnés, Linkedin vous permet d’obtenir des informations clés sur les personnes qui visitent votre page, autrement dit, un public intéressé (prospects, candidats à vos offres d’emploi…), et donc potentiellement intéressant pour vous !

4/ Visiteurs uniques sur votre page

Sur la période de votre choix, vous êtes en mesure de connaître le nombre de visiteurs uniques qui se sont rendus sur votre page, et même d’avoir le détail selon l’onglet consulté (accueil, à propos, infos, personnes).

Il est également possible d’obtenir la distinction entre le trafic desktop et le trafic mobile (application mobile Linkedin ou navigateurs internet pour mobile), et l’ensemble des vues sur votre page (avec le split par onglet).

5/ Données démographiques des visiteurs

De la même manière que pour les abonnés, Linkedin vous communique des informations détaillées sur votre visitorat, avec le top 10 :

  • des villes où ils résident
  • de leurs expertises (fonctions)
  • des niveaux hiérarchiques
  • des secteurs d’activité
  • des tailles d’entreprises

Des informations que vous pouvez comparer avec vos abonnés pour voir si les 2 convergent ou non.

ANIMATION

6/ Suivi de la ligne éditoriale

En bon stratège que vous êtes, vous avez défini une ligne éditoriale pour animer vos réseaux sociaux. Le suivi du respect de cette ligne (ventilation des thématiques) est donc important. L’idée est ici de croiser la ventilation réellement faite avec celle prévue : si les KPIs obtenus par ailleurs (en particulier ceux qui suivent sur l’engagement et la diffusion des posts) sont en phase avec vos objectifs, vous pouvez poursuivre dans cette direction. Dans le cas contraire, un ajustement de la ligne éditoriale peut être envisagé, en vue de répondre à vos objectifs. Parfois, ce sont directement ces derniers qui doivent être revus, s’ils se révèlent être en décalage total avec ce que vous pouvez réellement espérer, au regard de qui vous êtes (secteur d’activité, notoriété, taille de votre communauté, cibles…) et de vos moyens.

DIFFUSION DES POSTS

Concernant vos posts (appelés « nouvelles » sur la plateforme), Linkedin vous donne accès aux KPIs suivants : impressions, impressions uniques, clics, réactions, commentaires, partages, taux d’engagement.

7/ Nombre total d’impressions des posts

Vous pouvez ainsi mesurer et comparer régulièrement (chaque mois par exemple), le nombre total d’impressions générées par vos posts. Linkedin vous permet aussi d’avoir la ventilation entre le nombre d’impressions organiques et le nombre d’impressions sponsorisées.

Pour information, une impression correspond à une « vue » lorsqu’un post est visible sur au moins 50% de l’écran pendant 300 ms au minimum, ou en cas de clic, selon la 1ère éventualité. Autant dire qu’une impression ne correspond pas nécessairement à une « vue » réelle et captive de la part de l’internaute… (mais c’est le cas sur tous les supports internet).

8/ Nombre moyen d’impressions des posts

L’objectif est de connaître la diffusion moyenne des posts de votre page via leur nombre d’impressions (et non le nombre de personnes uniques touchées), sur une période donnée. Vous pouvez dès lors comparer ce KPI au fil du temps, et voir si ce dernier évolue favorablement (et proportionnellement à l’évolution de votre nombre d’abonnés). Notons que la diffusion organique (comparée au nombre d’abonnés) reste globalement bonne sur Linkedin versus Facebook par exemple.

Par extension, vous pourrez dégager les tops et les flops, et mettre en place des actions correctives (sur la forme des posts, la ligne éditoriale, le moment où vous postez…).

ENGAGEMENT DES POSTS

Il est possible de s’engager avec les posts Linkedin au travers d’un clic, d’une réaction (J’aime…), d’un commentaire, ou d’un partage.

9/ Taux d’engagement moyen des posts

Ce dernier se calcule ainsi : nombre d’engagements du post / nombre d’impressions du post.

Il permet d’évaluer l’attrait que peuvent générer vos contenus, à prendre toutefois avec des pincettes car s’il s’agit par exemple d’un contenu informationnel (une nouvelle réglementation, une nouvelle norme, une date de webinar…), l’internaute pourra être intéressé mais ne pas interagir pour autant.

Vous pouvez aussi mesurer et comparer le nombre moyen d’engagements obtenus sur vos posts, voire le nombre total d’engagements générés par tous vos posts sur une période donnée.

10/ Visites potentielles vers votre site

Malheureusement, avec le KPI « clics » des posts, Linkedin ne fait pas la distinction entre les clics sur les liens et les autres clics dans la publication (sur un hashtag par exemple, ou la lecture d’une vidéo), difficile donc de connaitre par ce moyen le nombre de visites potentiellement générées vers votre site ou une autre destination (ordre de grandeur car le nombre de visites est toujours inférieur au nombre de clics).

Toutefois, dans l’onglet « Visiteurs », Linkedin nous fournit le nombre de clics obtenus sur les 30 derniers jours sur le bouton personnalisé présent sur votre page. S’il s’agit de votre site web (ce qui est la très grande majorité des cas), vous pourrez connaître le nombre de visites potentielles générées depuis ce bouton…

Il s’agit ici d’un top 10 qui va à l’essentiel. Pour toute question ou accompagnement, n’hésitez pas à contacter nos super-héros ou à laisser un commentaire ! 🙂